Mois : mai 2020

Au confin de la rencontre entre JJR et JJG

Pendant un mois et demi, seule dans mon studio, j’ai lu les Confessions de Rousseau. Oui j’avoue, sans ce confinement forcé je ne me serai jamais lancée dans une telle entreprise. Mais, quoique parano, complotiste voir narcissique, on s’attache naturellement à son authenticité, sa… Continue Reading « Au confin de la rencontre entre JJR et JJG »