La Casa de las Maryposas

  Longtemps associée à la mouvance underground, au milieu de la nuit et à la personne trans, la culture Drag est popularisée en 2009 par l’émission américaine RuPaul’s Drag Race, si bien qu’on la perçoit davantage aujourd’hui comme une célébration de l’identité du genre par la remise en question de sa binarité.

Cependant, l’extravagance de ses personnages dérange encore une certaine élite et l’empêche d’être reconnue comme une discipline artistique à part entière.

  Nous avons rencontré Lucas, alias La Señorita Maryposa, danseur, comédien et fondateur de l’association La Casa de las Maryposas à Bordeaux, dont le champ d’action passe par le show burlesque, la performance contemporaine ainsi que par l’animation d’ateliers créatifs. La Señorita incarne une féminité exacerbée par les codes qu’elle emprunte et exagère à sa façon : talons hauts, cheveux longs, veste à paillettes, maquillage scénique… Immédiatement, elle inspire le mystère et la curiosité, à mi-chemin entre la créature mythique et l’égérie populaire.

pic8

Qu’est-ce qui te plaît dans ton métier ?

  « Le Drag me permet d’avoir accès à une forme de langage qui n’est pas forcément celui que j’aurais employé naturellement. Quand je prends une apparence féminine, je deviens un personnage et cela me permet de faire sortir des choses en moi. Le Drag, c’est aussi une présence scénique, c’est me demander comment je vais rendre vivante une chanson. Ce métier représente un affranchissement, puisqu’il nous permet de porter un message et des revendications dans l’espace public sans avoir forcément besoin de lever son poing en disant   « Je suis gay ! »  ou   « Je suis féministe ! ».

Le Drag est pluridisciplinaire, il mélange les vêtements, le make-up, la performance, le relationnel, le burlesque : c’est la seule forme d’art qui rassemble autant de moyens de langage.

pic7

  Comme le sont la mode ou le cinéma, c’est un milieu fort en égo, une discipline intense, une extension de la personnalité.

Dans un sens, on est tous une Drag. Tout est lié à la question de l’image : si toi, ce matin, tu as choisis ces boucles d’oreilles en particulier, si tu as choisis d’appliquer du rouge à lèvres et de coiffer tes cheveux de cette façon, c’est pareil. Tout tourne autour de cette question :

« Comment ai-je envie de me montrer aujourd’hui ? »

 

pic2nb

pic4

Où peut-on voir se produire la Casa de las Maryposas ?

  Nos événements ont lieu toutes les semaines, le mercredi, au Break ou au Central Do Brazil. Nous nous produisons dans des lieux alternatifs car il est plus difficile d’être accepté dans les théâtres. Le Drag à Bordeaux existe depuis à peine un an, c’est encore tout récent. Cette discipline n’est pas encore acceptée socialement parce que justement, on a de nouvelles choses a revendiquer.

Le Drag est très different du Transformisme, nous ne sommes pas là pour interpréter une célébrité, nous cultivons notre propre style. On reçoit des Drags parisiennes et locales et aussi des Baby Drag c’est à dire un artiste qu’on accompagne pour présenter sa première performance. Contrairement à une idée reçue, cette discipline est pratiquée tant par les hommes ( Drag Queen ), que par les femmes travesties en hommes ( Drag King ) ou travesties en femmes ( Hyper Queen).

pic5nb

Ton ambition ?

  Développer le Drag a bordeaux et faire émerger des talents ! D’ailleurs, on a créé un concours local de performance, les « Drag Games » qui a lieu tous les mois au Bad Mother Fucker. A chaque fois, quelqu’un gagne et le 6 juin, nous organisons une finale avec 9 participants pour élire le Drag Superstar de Bordeaux !

Le Drag n’est pas encore reconnu comme un art car il soulève des questions sociétales, liées au mouvement du non-genre et à la liberté d’expression. C’est notre lutte, aujourd’hui, de le faire accepter. »

Contacts 

Facebook – La Casa de las Maryposas

Insta – La Casa de las Maryposas

lasmaryposas@gmail.com

pic1nb

Article et photographies : Sara Diquelou

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :