NIGOULL ou L’art vagabond


 

 

« Avec sa goule de métèque
Sa ganache d’artiste errant
[Nigoull est]
Toujours réfractaire
A vouloir rentrer dans le rang »

 

À l’heure où le bore-out touche près de 69% des français, des artistes de l’ombre restent éveillés pour maintenir les consciences en alerte. Parmi ces catcheurs de morosité ambiante il y a Nigoull, un jeune trentenaire déjà bien connu des aficionados du chaleureux Central do Brasil, qui (sur)vit de son art.


Ce gaucher très contrarié par la précarité des artistes n’a d’autres choix que de subir les obstacles rencontrés sur le chemin de ceux qui refusent de suivre les normes. Il faut vivre tout en étant indéniablement soumis aux aspects primaires de notre espèce. Pour cela, Nigoull multiplie les facettes de son art. A sa casquette de street artiste, s’ajoutent celles du graphiste, du body painter, du décorateur d’intérieur, d’exposant, de performeur live, de vuvuzella ambulant, et j’en passe…Les murs, les portes, les skates, les chaussettes, les corps ; rien n’échappe à cet artiste à l’imaginaire débordant.

 

65944257_2493762104186203_784153168735895552_o


À l’abordage dans le partage…

Poches jonchées de coques de pistaches et sac à dos contenant moulte moyens d’expression, Nigoull part sur les routes de France et d’Europe A la recherche du temps artistique maximisé. Sur son chemin il multiplie les joyeuses rencontres amicales, les collaborations professionnelles gratifiantes tout en écumant les festivals.  

 

Comme King Ju, Nigoull n’est pas « cet esclave qui attend le weekend pour s’enfuir ». Il vagabonde au gré du vent, au fil du temps, traversant les contrées pour laisser dans chaque escale une trace de sa liberté. Ce petit poucet aux poscas sème ses œuvres en récoltant des petits bouts de notoriété mérités. Son art rempli doucement mais surement l’espace public jusqu’à apparaître dans des clips.

L’art appelle l’art.

Toujours accompagné par sa fidèle compagne de route, la musique, il partage avec joie les moments qui se transcendent au contact de bœufs musicaux improvisés. 

L’enrichissement est à chaque coin de rue. Nigoull s’évertue à avancer avec ce leitmotiv en tête ; dans le voyage et le partage, sans entrave à son imagination vagabonde
75339591_2566576623405793_5774906919034552320_o

 


… pour exprimer un univers tentaculaire.

 

Cette imagination singulière se déploie dans nos rues sous formes d’histoires et de personnages tortueux qui s’entremêlent dans un sentiment d’’osmose instantanée.

Les créatures qui émanent de l’intellect instinctif de cet artiste inspiré hantent nos villes de leurs univers labyrinthiques. Elles naissent d’un art oxymorique créant l’alchimie entre les couleurs, le clair et l’obscur, le bien et le mal.. ; ce qui fait d’elles les reflets artistique des méandres de l’esprit humain.

 

14500379_10211249829860925_4792700049495276889_o


Prennent-elles vie la nuit pour se glisser sous le lit d’enfants tétanisés ?

Ou, ne seraient t-elles pas plutôt les témoins éclairées de la vacuité humaine ?

 

 

Dans tous les cas, elles font parties de nos quotidiens. Elles nous observent cyniquement déambuler dans les rues sombres au coeur de nos soirées volontairement oubliées tout en gardant un regard bienveillant sur nos âmes vagabondes. Telles l’aura des chimères et des gargouilles, elles nous protègent du mal en exorcisant celui qui nous ronge. Ces êtres devenus familiers s’amusent tant de la complexité de nos êtres, de la multiplication de leurs démons et de l’émergence d’un état de schizophrénie latente que de la cause de ce désastre humain : des sociétés gouvernées par de risibles individus vénaux qui évoluent en dehors des réalités humaines, bien loin de la richesse de l’engagement artistique qu’ils rechignent à valoriser.

 

Des percutantes oeuvres de Nigoull aux chants révolutionnaires galvanisants, l’art est autant soupape qu’acte de résistance. Il traverse les époques et leurs problématiques en restant l’emblématique garant de la Liberté individuelle et collective.

 

JJG.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :