La lune

Joëlle Grisolet écrit, photographie, s’aventure vers des ailleurs. Elle quitte tout et elle revient. Elle embrasse le monde avec son regard sensible et ses mots amusés. La tête parfois dans les nuages et les pieds bien ancrés dans la terre, elle est fantasque quand elle rigole.

De son lien à l’écriture, elle dit ceci:

Bien que de formation technique, j’ai toujours aimé les mots qui pour moi sont l’essentiels de la communication, de l’expression de la sensibilité. J’aime jouer avec, j’aime les jolis mots qui transportent une belle image. Ils interfèrent alors avec une autre passion, la photo.

la lune2

 

Dans cet hiver précoce, la lune étale sa pâleur blanchâtre sur un ciel sans étoiles. Sous ma couette hyper chaude, je la vois par ma fenêtre qui me nargue de sa belle rondeur. La pleine lune a toujours perturbée mes nuits, me rendant insomniaque. C’est donc à loisirs que je l’observe, bien calée dans mes oreillers. Elle est belle quand elle est ronde, toute lumineuse, et que le ciel est noir comme du geai. Les étoiles bientôt sortiront de là où elles s’étaient cachées pour persiller mon horizon de points scintillants. Elles emporteront alors mes rêves vers des contrées inconnues.

Les heures passant lentement, la lune se déplace d’un coté à l’autre de la fenêtre. En la voyant je n’arrive pas à savoir si elle est montante ou descendante. Mes yeux ne peuvent plus se détacher d’elle, pour trouver une réponse à cette question anodine. Elle poursuit sa course vers le voisin, et je décide de me lever pour ne pas la perdre du regard. Sa rondeur m’intrigue. Je la trouve anormalement ventrue d’un côté. Plus que d’habitude me semble t-il, un effet d’optique sans doute. Elle ne peut changer sa forme ! Pas de problème de rondeur pour elle. Quand même, elle a vraiment une excroissance du côté gauche, j’en suis certaine maintenant !

Je me connecte de suite sur Facebook pour noter cette rondeur étrange de la lune. Peut-être quelqu’un d’autre l’aura vu aussi ? Peut-être quelqu’un d’autre va le constater ? Impatiemment j’attends alors, l’oeil toujours rivé sur elle. Deux bonnes heures passent avant que quelques réponses commencent à arriver. Intriguées, toutes les réponses sont, comme moi, intriguées. Nous n’avons pas révé, la lune est plus grosse d’un côté. Ca alors ! Et plus les heures passent, et plus sa rondeur est évidente. Tout le monde va le voir quand même ! Quelqu’un va bien finir par expliquer ce qui se passe. D’autres réponses arrivent encore, toutes identiques. Cela fait le tour du monde.

La lune est enceinte !

C’est drôle, enfin juste à dire car c’est impossible. Enceinte de qui, de quoi ? Malgré l’heure j’allume la télé. Rien. Silence radio. Ca va venir, il ne peut en être autrement. Les scientifiques planchent sans doute. Pas le moment de dire des conneries, la moitié du monde attend ! Je m’habille, prête à la suivre dans sa course. Quelque chose va se passer, c’est sûr ! Je suis en train de boucler ma ceinture quand cela se produit.

 

la lune3

 

Explosion de millions de petits éléments, remplissant un grand morceau de ciel de poudre d’étoiles. La lune est alors nappée dans une draperie légère, transparente, scintillante. Je distingue à peine sa forme dans cette myriade de petits diamants. La lumière est plus blanche, la nuit plus claire. Puis tout à coup, toute cette poudre argentée se rassemble, s’agglomère pour former une petite boule blanche. Je n’en crois pas mes yeux. Une petite lune est née.

Joëlle Grisolet

📷 Joëlle Grisolet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :