Yohan Terraza, conteur d’histoires

  Yohan Terraza est un photographe basé à Bordeaux. Il est connu pour ses photos de paysage mais il travaille aussi pour le ballet de l’Opéra de Bordeaux et il écrit, en rapport avec ses images. La photographie et le texte sont pour lui indissociables car Yohan se définit avant tout comme un conteur d’histoires.

« Je fais de la traduction de la réalité. »

Yohan

Quelle genre d’histoires tu nous racontes ?

 

« Tout est très souvent basé sur l’intuition. Je me sers de mes photos pour parler de l’univers qui est en moi, de manière directe ou indirecte. J’ai cette volonté de vouloir donner quelque chose de positif aux gens. Je suis très inspiré par ce qui est sombre, les forêts, la nuit, les montagnes…mais j’y trouve quelque chose d’extrêmement porteur. Il y a énormément de nuances dans le sombre.

DSC_1060

  Je travaille souvent en musique, elle change ma manière de travailler l’image. Je ne m’interdis plus d’être moi-même et j’ai levé beaucoup de barrières inutiles, surtout en matière de post-traitement. Je ne suis pas un passionné de photo, je suis passionné par ce que ça me permet de vivre. Pour moi, la photographie, c’est comme un pinceau en peinture, c’est seulement un outil et c’est pourquoi je ne parle jamais de technique, ce n’est pas cela que je veux transmettre. La vie est faite de vie, de bouts de vie et dans mes photos, tout est relié à l’enfance de manière contée, avec des ambiances mystiques, épiques. Je recherche le colossal, cette sensation d’écrasement, de rapport d’échelle complètement biaisé.

Je cherche à me perdre, arriver à la limite, me dire « là, si tu te perds davantage tu ne reviens pas. »

Je suis un partisan de la claque dans la gueule au sens figuré. Je ne peux pas faire un sport calme, je ne peux pas exercer une discipline calme, je ne peux pas parler de choses molles ou trop posées. Ma vie doit être impactante sinon je ne suis pas qui je suis.

DSC_0412

DSC_4094

DSC_0698-Modifier-Modifier-Modifier-Modifier

 

Des projets en perspective ?

 

  Je vais sortir mon premier livre photo l’an prochain, il y aura aussi du texte, de la fiction, de l’interprétation de la réalité sur le terrain.

Je travaille aussi sur un film, un court métrage sur les Pyrénées tourné sur les deux dernières années. J’anime un stage en Norvège en octobre suite à quoi j’enchaine avec un travail photographique pour l’Opera de Bordeaux.

Le mot de la fin ?

 

  On a tous une cloche dans la tête et elle sonne lorsqu’on est sur la bonne voie. Comme si tu rentrais dans une salle et que tu connaissais déjà les gens. Quand on se laisse porter par ce qu’on ressent, on est sur le bon chemin. Il faut savoir se laisser porter par ça pour évoluer artistiquement. »

DSC_1157

DSC_3859

Contact

 

www.yohanterraza.com

Facebook : www.facebook.com/yohanterraza

Insta : www.instagram.com/yohanterraza

 

Texte : Sara Diquelou / Crédit photo : Yohan Terraza

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :