Cédez à la Tente à Sons !

  On a rencontré Matéo, musicien formé et diplômé en théâtre, en littérature, en musique et plus particulièrement en chanson française, ayant participé activement à la création du collectif du Chat dans la Gorge en 2014. Muni d’une superbe tasse rouge à pois blancs contenant un rooibos de haute qualité, le jeune artiste nous raconte tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la Tente à Sons, dont il est l’heureux coordinateur.

mateomf

La Tente à quoi ?

 

  La Tente à Sons est un festival itinérant, basé à Bordeaux et créé en 2017 sous forme d’association. Festival d’arts de la scène à dominance musicale mais proposant un vaste champ d’intervention pluridisciplinaire : théâtre, danse, arts du cirque, arts plastiques…, il s’agit avant tout d’une aventure humaine et artistique « humartistique ! », précise Matéo.

L’idée a germée en 2016 au coeur du collectif du Chat dans la Gorge, qui se trouve être au départ une bande d’amis musiciens se rassemblant lors de soirées-concerts et ayant décidé de créer un festival itinérant voué à parcourir les routes de France. Pour se faire, Médecin Sans Frontières leur a cédé un ancien hôpital d’urgence, un chapiteau gonflable qui, une fois homologué, s’est transformé en véritable salle polyvalente mobile, la Tente à Sons, pouvant accueillir jusqu’à 200 personnes. L’équipe de la Tente à Sons s’est progressivement agrandie et avec elles les compétences de chacun : musique, communication, électricité, outils d’éducation populaire auxquels nombre d’entre eux étaient déjà sensibilisés.

Concrètement, comment ça se passe ?

 

  Des sessions de chantier sont organisées en amont du festival pour préparer les infrastructures, faire du bricolage, des réparations, des inventaires et du stockage de matériel.

  Puis, une fois que les étapes de la tournée ont été contractualisées et planifiées, une fois que les 25 ou 30 participants ont été élus puis emmenés à bon port avec les véhicules et le matériel, l’équipe s’installe sur des lieux avec lesquels elle collabore et chacun s’engage à faire vivre le festival pendant toute l’étape.

IMG_9989

  Les participants sont à la fois les organisateurs de la semaine à tous niveaux ( merchandising, sécurité, montage, démontage…) mais aussi les artistes du festival.

«  Tu peux très bien servir des bières au bar de 19 à 21 heures et te retrouver sur scène à 21h30 »

On distingue quatre points primordiaux lors d’une semaine de tournée :

L’installation : Il s’agit de débarquer toute cette joyeuse bande de saltimbanques puis monter les structures du festival ( tente, cuisine, sanitaires, éclairage, déco, sécurité, balisage…) Une personne dite « relais » est présente sur chaque étape et s’occupe de mettre la TAS en contact avec les structures locales partenaires du projet. Pendant la semaine, une partie de l’équipe campe sur place pour assurer le gardiennage du matériel et l’autre partie est hébergée chez l’habitant ou passe la nuit dans des bâtiments municipaux a proximité du site.

IMG_9938

IMG_9920

IMG_9870

IMG_9863

  La communication de terrain : les premiers jours, l’équipe organise toute une série d’happenings pour faire parler du festival et mobiliser le public : certains musiciens vont jouer à la sortie des écoles ou sur les marchés, distribuer des flyers devant des supermarchés et faire des interventions prévues en amont avec des structures ( ateliers d’écriture dans des écoles, rencontre de jeunes dans des instituts pour handicapé, organisation d’une scène ouverte dans des centres d’insertion…)

  La vie de groupe, régie par une série d’initiatives vouées à entretenir la cohésion d’équipe, de la réunion matinale à la jam session du soir.

IMG_0009

  Le temps d’accueil du public : Il est échelonné sur toute la semaine. En début de semaine, la Tente à Sons organise des repas partagé, des projections, des rencontres et le week-end représente le temps fort de la semaine puisqu’il s’agit du coeur même du festival.

  Les samedi et dimanche après-midi sont consacrés à une série de spectacles pour jeune public mais aussi à des ateliers de toute sorte : relaxation, massage, initiation aux arts du cirque, contes, gastronomie… Sur les temps de programmation du vendredi et du samedi soir, les musiciens du collectif se produisent sur scène ainsi que des artistes locaux et toutes les personnes souhaitant participer à la scène ouverte. Le démontage et le nettoyage du site se font le dimanche, dans la joie et la bonne humeur et le lundi marque le départ vers la prochaine destination.

IMG_9903

IMG_9896

IMG_9967

IMG_9936

  L’investissement de chacun est valorisé par la rétribution d’une monnaie interne dématérialisée, le « Pèze-et-TAS » ( PZT ). Quiconque possède des PZT, gagnés sur les tournées ou sur les chantiers, intègre un système d’échanges de service et peut, par exemple, louer du matériel appartenant à la TAS ( ordinateur, vidéoprojecteur, scène, sono, bar, véhicules… ). La TAS s’engage également vis à vis de ses participants à les nourrir, les loger, leur offrir le transport ( un convoi depuis Bordeaux est organisé le premier jour de chaque étape ), mais aussi leur permettre de présenter un projet artistique et intégrer la newsletter mensuelle.

La prochaine tournée ?

 

  La TAS se prépare à reprendre la route à partir du 23 septembre. Voici les 4 étapes du parcours :

– du 23 au 30 septembre à Nantes ( 44 )

– du 30 septembre au 7 octobre à Redon ( 35 )

– du 7 au 14 octobre à Loguivy Plougras ( 22 )

– du 14 au 21 octobre à Vannes ( 56 )

 

Et si je veux rejoindre l’aventure ?

 

« En premier lieu, il faut savoir qu’on n’accepte pas les personnes standard. Au sein de la TAS il n’y a que des personnes exceptionnelles », plaisante Matéo ( on notera que l’humour détient une place prépondérante au sein de la Tente à Sons ). Blague à part, il te suffit d’aller faire un tour sur le site internet , envoyer un mail dans l’onglet « contact » ou via l’adresse latenteasons@gmail.com. Tu peux aussi passer directement au bureau de l’association à l’Overground lors des permanences le jeudi de 15h à 17h.

Infos pratiques : 

http://latenteasons.jimdo.com

L’Overground : 24 rue du 14 juillet, 33400 Talence

 

IMG_0010

Crédit photo et texte : Sara Diquelou

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :