Design, Style, Art

« Je ne veux pas bourrer le crâne des gens pour acheter ma marque et dire que c’est bien. Les gens achètent D.Street.Art, parce qu’ils veulent faire partie de ce monde. » – by Jordan

Depuis longtemps, Jordan avait des idées sur le concept, mais cela fait presque 3 ans, seulement, qu’il commence à développer sa marque.

Il voulait faire des vêtements biens et pas chers, comme Jordan le mentionne pendant l’interview.

« Si c’est cher c’est parce qu’il y a beaucoup d’intermédiaires derrière, mais on peut avoir des trucs biens et pas chers. ».

Après un voyage à Londres, il met des fonds de côté pour acheter ses premières machines.

Pourquoi travailler dans la mode ?
J’ai toujours aimé m’habiller, je faisais des bonnes combinaisons, je me débrouillais bien. Je trouvais des bonnes choses en ville, mais les belles choses sont chères et ça me dégoûtais.
Et créer mon concept, m’a permis de m’exprimer, comme je ne parle pas beaucoup, ça m’a beaucoup aidé…

Quand est-ce que la marque a commencé ?
Est-ce que ça a vraiment commencé ? C’est ça la question ! (Jordan répond en riant) Pour moi ce n’est que le début pour l’instant, même si j’ai pas mal de choses déjà…
Le problème avec les gens d’aujourd’hui, c’est qu’ils font des marques pour l’argent, pour leur égo. Moi je veux créer un monde derrière.

 

 

 

Quel est le concept de D.Street.Art ?
J’ai plusieurs concepts. Je développe ma marque et j’ai acheté des machines pour travailler pour d’autres gens, pour leurs projets, pour leur marque.
Je récupère des vieux vêtements à Emmaüs, je m’amuse dessus. Je fais mon truc.
Finalement, je commence à faire de la customisation de baskets/ chaussures.

Quels sont les projets/objectifs pour 2018 ?
J’ai déjà développé une collection « bateau », et cette année je veux en faire 3 de plus et essayer de commencer à vendre et récolter des fonds pour mieux travailler aussi.
La plateforme internet sera une vitrine pour la marque, mais on ne pourra pas acheter par cet intermédiaire. Il faudra venir soit aux événements, soit à l’atelier.

Jordan a son atelier aux Chartrons, il nous retrouvera aussi dans un événement au mois d’avril –  ne soyez pas impatients, bientôt nous divulguerons la date !

« La mode se démode, le style jamais » – by Coco Chanel

 

Modif 2DSA-17

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :